jeudi 1 décembre 2016

J'illumine mon visage avec les highlighters de The Balm



Bonjour à tous !

C'est à nouveau de produits The Balm dont je souhaite vous parler aujourd'hui, le côté vintage m'a définitivement séduite et la qualité de cette marque n'est je pense plus à prouver.

J'utilise les highlighters depuis quelques mois seulement, ne comprenant pas directement leur utilité. Pour celle est ceux qui se posent la question : à quoi ça sert ? Et bien ça sert à illuminer, à attirer la lumière sur un endroit précis. On en met généralement sur les pommettes, le bout du nez, l'arc de cupidon et le coin interne de l’œil, on peut aussi en mettre sur les affleurements osseux du décolleté. Je trouve souvent que ça fait too much sur les autres mais il suffit de doser selon ce qu'on pense pouvoir assumer. 

J'ai tendance à aimer le discret pour ne pas faire boule à facettes et en ça The Balm répond très bien à mes attentes... Dans cet article, je vous présente deux produits sur les trois existants : le Cindy-Lou Manizer et le Mary-Lou Manizer. Il en existe donc un troisième, le Betty-Lou Manizer qui est malheureusement trop foncé pour ma carnation mais qui sera certainement très joli sur une peau mate. 

Mary-Lou Manizer


On commence avec le plus connu des deux, il s'agit du Mary-Lou Manizer, un highlighter doré qui ira aussi bien aux peaux claires qu'aux peaux plus foncées. Assez scintillant, il accroche très bien la lumière sans en faire trop. C'est celui que je préfère.

Cindy-Lou Manizer


Le Cindy-Lou Manizer convient selon moi davantage aux peaux claires, rose-orangé, il ressemble plus à un blush légèrement irisé qu'à un highlighter à proprement parlé. Je le trouve joli et discret, très bien pour un maquillage de journée, pour aller au boulot ou en cours. En soirée, il est trop discret et ne se verra malheureusement pas. 


Sur les photos, vous voyez assez clairement la différence entre les deux : le Cindy-Lou qui rehausse le rose naturel de mes joues et le Mary-Lou qui illumine davantage tout en restant dans des tons chauds. Les deux sont jolis et pour des raisons différentes. Personnellement, je préfère le Mary-Lou, je trouve le Cindy-Lou un poil trop discret. Dans le même genre, il y a le Fireball d'Urban Decay qui a en plus un côté irisé mauve vraiment très joli. 

Infos pratiques

- Prix : +/- 21,50 euros (par highlighter)
- Où les trouver : Di, Birchbox, Asos, Feelunique et TheBeautyst.

J'espère avoir pu vous éclairer sur ces deux highlighters. Et vous, quel illuminateur utilisez-vous ? Quel est votre produit chouchou et à qui le recommanderiez-vous ? 

On se retrouve très vite pour un nouvel article.
En attendant, portez-vous bien.
Sidjie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si mon article t'a plu, n'hésite pas à me laisser un petit commentaire...