mardi 26 janvier 2016

Black Opium : un parfum rock et sensuel





Hello à tous ! 

On se retrouve pour un article sur du parfum. Pour ceux qui ne l'auraient pas compris et ils ne doivent pas être nombreux, j'adore le parfum. Je suis très sensible aux odeurs, elles m'évoquent énormément de souvenirs, d'impressions et tous les jours je me parfume. Je ne mets pas toujours le même, des fois je change tous les jours, des fois c'est par période, il faut que le parfum que je porte corresponde à mon état d'esprit du moment

Comme tout le monde, j'ai entendu parlé de la nouvelle version de Black Opium (le premier datant de 1977), j'ai vu les spots tv, j'en ai entendu énormément de bien et enfin j'en ai reçu un échantillon. D'abord réticente car je n'aime pas faire comme tout le monde, je me suis finalement dit que de toute façon un parfum s'adapte à l'odeur de la peau et ne sent jamais la même chose en fonction de la personne qui le porte, et donc je l'ai testé ...





Je dois bien dire que j'ai été surprise. Ayant relevé qu'il y avait du café, de la vanille, de la fleur d'oranger, etc. , je m'attendais à quelque chose de sucré et de presque écœurant. Et il n'en est rien ! Il est sucré mais il l'est subtilement. Comme il y a du café dedans, je vais faire une comparaison simple : il est ce que le cappuccino est au chocolat chaud. Le côté doux et sucré est contrebalancé par le côté corsé du café. Je crois que c'est sans doute la meilleure comparaison que je puisse faire pour décrire ce qu'il a provoqué chez moi. Évidemment, je me suis un peu renseignée et me suis rendue compte sans surprise qu'il s'agissait d'un floral (comme tous mes parfums) mais d'un floral oriental (ce qui là n'est pas le cas de tous mes parfums). J'ai trouvé ça marrant parce qu'effectivement, il y a un côté oriental à cette fragrance mais pas l'oriental auquel on pourrait penser, pas celui des contes des mille et une nuits mais l'orient moderne ...




Moi qui aime les parfums discrets, mystérieux et rassurants, j'ai été totalement conquise. Si bien que l'échantillon s'est vidé en moins de temps qu'il ne faut pour le dire et que j'ai voulu me procurer une bouteille, une vraie. Il faut dire que le flacon a du charme ou plutôt du chien ! C'est une sorte de flasque dans laquelle on pourrait presque croire qu'il y a du whisky, quelque chose de très masculin qu'on a recouvert de paillettes goudronnées et qui comporte un hublot permettant de voir le liquide rose-orangé. Pink and black, de la sensualité à l'état pur




On pourrait croire que ce parfum est pour les femmes fortes, à la personnalité débordante et à l'envie d'être remarquées. Il n'en est rien. Très rapidement, après l'avoir porté quelques minutes, l'odeur se module et le côté surprenant et déroutant du début laisse place à une odeur incroyablement douce et subtile, quelque chose d'envoûtant et de relaxant. Et c'est également ce que j'ai remarqué avec la bouteille : un côté brut et fort recouvert d'une couche de féminité à l'extrême. Ce parfum est terriblement féminin, il envoie ce qu'il faut au début pour attirer l'attention et se mue en délicatesse, il est en fait l'incarnation de la séduction féminine




Vous l'aurez compris, c'est un parfum que je recommande. Si vous êtes intriguées, rentrez dans une parfumerie et demandez à le tester, ne vous faites pas directement votre opinion dès les premières effluves, laissez-lui le temps de vous montrer son cœur, portez-le le reste de la journée et prenez plaisir à découvrir toute sa subtilité. Et je vous le dis, il y a de fortes chances qu'à la tombée de la nuit, vous soyez conquises. 

J'ai choisi l'eau de parfum plutôt que l'eau de toilette afin de vraiment profité de son côté corsé du début, vous sentirez (selon moi) d'autant mieux des notes de café mais l'eau de toilette est certainement très bien aussi. 

Au niveau des prix, voici ce qu'il coûte chez Ici Paris XL



Ce n'est pas le moins cher des parfums mais je peux vous assurer qu'il tient très bien et qu'il offre des subtilités dignes de la grande marque qu'est Yves Saint Laurent. Jamais, un de leurs parfums ne m'a déçue. 

J'espère que mon article vous a plu. 
On se dit à très vite pour d'autres revues.

Sidjie

Petite précision : Je me rends compte après avoir publié et relu l'article qu'il est très positif, voire totalement dithyrambique et je ne voudrais pas que vous pensiez que j'ai été payée par la marque pour faire ses louanges car ce n'est absolument pas le cas. C'est juste que quand j'aime quelque chose, je suis capable d'aimer vraiment très fort et à l'inverse je suis également capable de détester très fort aussi. Donc non, la marque n'a m'a rien demandé du tout, c'est juste moi qui ai eu envie de parler de ce parfum, j'y ai mis tout mon cœur et je ne lui ai simplement pas trouvé de défauts. Je préfère que ce soit clair et que vous ne vous fassiez pas de fausses idées. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si mon article t'a plu, n'hésite pas à me laisser un petit commentaire...